10 novembre 2022

Découvrez un régime bas carbone et sans effet rebond

Vous me direz, mais quel est le lien entre les régimes alimentaires et les stratégies bas carbone ? Mavana se lance maintenant dans les conseils nutrition ?

Est-ce que c’est parce qu’il faut se serrer la ceinture pour suivre une stratégie bas-carbone ?

Est-ce que c’est parce que l’impact carbone d’une entreprise, d’un service ou d’un projet se mesure en kilogrammes de CO2-équivalent ?

Les éléments déclencheurs

En réalité, il y a de nombreuses similitudes entre ces deux notions, vous allez le comprendre très vite.

Commençons par les régimes nutritionnels, ceux qui ont pour objectif premier la perte de poids.

Qu’est-ce qui en motive le démarrage ? Il y a souvent un point de bascule psychologique :

  • Une incitation extérieure : corps médical, amis, famille..;
  • Un constat de faiblesse (il devient pénible de monter les escaliers quand l’ascenseur est en panne) ou de vulnérabilité (il devient compliqué de courir pour rattraper un train ou d’échapper à un trafic routier saturé grâce à son vélo) ;
  • Un constat de laisser-aller depuis quelques temps/années, notre image extérieure dans le miroir n’est plus la même ;
  • Une prise de conscience des risques pour la santé ou du coût de plus en plus élevé pour garder une espérance de vie en bonne santé.

Pour la dépendance aux énergies fossiles et au surpoids carbone qu’il génère, il en est de même.

Illustration d'un gros panda en train de boire dans le coffre d'un SUV.

Le réveil écologique a sonné

L’éveil aux enjeux environnementaux a souvent des déclencheurs similaires au régime alimentaire. On observe souvent une prise de conscience déclenchée par :

  • Une exposition aux risques géostratégiques (par exemple, un conflit ou un embargo avec des pays de notre chaîne d’approvisionnement trop mondialisée) ;
  • Une vulnérabilité par rapport à la volatilité des factures énergétiques et des prix des matières premières ;
  • Un Business Modèle peu résiliant, trop linéaire/transactionnel et pas assez circulaire/récurrent ;
  • Un manque d’attractivité de l’entreprise pour les embauches ou pour donner du sens au travail des collaborateurs ;
  • Un coût de plus en plus important pour (re-)dorer l’image de la société à l’extérieur (procès pour greenwashing, campagnes de communication artificielles, de moins en moins d’acteurs écoresponsables engagés acceptent d’associer leur nom au vôtre, voire même des campagnes de boycott) ;
  • Un atelier de sensibilisation (fresque du climat ou atelier 2 tonnes, films engagés ou autre) ;
  • Une exposition directe et palpable par les dirigeants au changement climatique en cours (évacuation ou sinistre lié aux incendies, inondations, tornades, mouvements de terrain ) pénurie de produits de base ( carburant, céréales…).

Une fois que cette prise de conscience a eu lieu et que se ressent le besoin d’une prise en main proactive pour agir plutôt que subir, quelle est la bonne réaction pour que les efforts consentis payent durablement ?

Pour revenir aux régimes nutritionnels, la première action c’est très souvent de se peser pour savoir d’où l’on démarre dans notre démarche de perte de poids. C’est exactement la même chose avec le Bilan Carbone®, on pèse son empreinte – environnementale dans ce cas-là.

Illustration d'une girafe fine en train de faire du vélo.

La méthode Bilan Carbone®

Amorcer une démarche Bilan Carbone® avec un professionnel qui accompagne et conseille, c’est éviter d’employer les mauvaises méthodes (en s’affamant par exemple) et pouvoir s’inscrire dans la durée.
Au-delà de l’exercice de comptabilité pour mesurer son poids carbone sur une année, seront dégagés ensemble 3 types d’actions :

  • immédiates (à impact modéré mais actionnables immédiatement) ;
  • prioritaires (à plus fort impact mais possibles uniquement à moyen terme) ;
  • stratégiques (à très fort impact et de plus très durable mais nécessitant de revoir le positionnement, ou le modèle économique).

Et de vôtre côté ? Où en est votre maturité sur le besoin de faire un régime décarboné avant qu’il ne deviennent obligatoire (cela fera l’objet d’un autre article) ? Mavana et ses partenaires sont motivés pour vous accompagner dans la sensibilisation, l’évaluation, la planification et même le déploiement du régime bas carbone notamment grâce au numérique responsable.


Discutons ensemble de votre projet et de ses objectifs, c’est gratuit et sans obligation d’achat 😉. prenez rendez-vous ici.

Partager l'article

LinkedIn
Email

D'autres articles

Consultant Bilan Carbone ®

À la suite d’une conférence sur le climat dernièrement, la question d’un membre du public nous a interpellé. Il s’agissait d’un chef d’entreprise plein de

Partager l'article

LinkedIn
Email

D'autres articles

Consultant Bilan Carbone ®

À la suite d’une conférence sur le climat dernièrement, la question d’un membre du public nous a interpellé. Il s’agissait d’un chef d’entreprise plein de