31 mars 2022

Les émissions de gaz à effet de serre des entreprises

Les objets connectés sont comme des médicaments : ils permettent souvent d’améliorer le métabolisme opérationnel des entreprises et parfois de corriger leurs dépenses énergétiques.

Mais il n’y a pas de formule universelle et ces traitements viennent avec leur lot d’effets secondaires : consommation en eau, déplétion des ressources, radiations ionisantes et empreinte carbone entre autres.

Il s’agit donc de bien sélectionner les pathologies énergétiques à adresser avec l’IoT, pour que le traitement ne soit pas pire que le mal.

C’est ce que nous nous efforçons à faire tous les jours avec vous, nos clients et partenaires.

On en parle brièvement des gaz à effet de serre et de la part des entreprises dans les images ci-dessous.


75%

C’est la part de l’effort national de réduction des émissions de gaz à effet de serre attendue par les entreprises.

Les émissions directes des GES

Cela concerne (entre autres), les usines, les processus industriels, le carburant…

Les objets connectés peuvent aider en évitant les déplacements, en anticipant les pannes et en supervisant l’environnement de production (par exemple).

Les émissions indirectes des GES

Cela concerne (entre autres) l’électricité et le gaz, les transports fret, les trajets domicile-travail.

Les objets connectés peuvent aider en favorisant l’efficacité énergétique, en optimisant le fret et en rendant possible l’autopartage (par exemple).


Objectifs de développement durable

Le thème de cet article répond à l’ODD suivant :
=> 9. Industrie, innovation et infrastructure
=> 12. Consommation et production responsables

Partager l'article

LinkedIn
Email

D'autres articles

Consultant Bilan Carbone ®

À la suite d’une conférence sur le climat dernièrement, la question d’un membre du public nous a interpellé. Il s’agissait d’un chef d’entreprise plein de

Partager l'article

LinkedIn
Email

D'autres articles

Consultant Bilan Carbone ®

À la suite d’une conférence sur le climat dernièrement, la question d’un membre du public nous a interpellé. Il s’agissait d’un chef d’entreprise plein de